Famille à la maison

Comment cuire et réchauffer les aliments scellés sous vide ?

aliments scellés sous vide

Les machines à sceller sous vide sont bien connues pour améliorer la durée de conservation des aliments, mais elles facilitent également la cuisson et le réchauffage des aliments. Vous pouvez utiliser le scellage sous vide pour créer des repas proportionnés qui réduisent les déchets alimentaires et qui sont également faciles à préparer ! Mettre un sachet de repas scellé dans le micro-ondes ou dans la marmite nécessite beaucoup moins de formation que la cuisson à la demande, et vous pouvez même étiqueter le sachet avec des instructions pour le réchauffer en un clin d’œil !

Comment réchauffer les aliments sous vide par micro-ondes

Cette méthode est bonne pour tous les aliments qui sont scellés sans trop d’huile dans le sac. Comme les aliments sont déjà contenus dans le sac, vous aurez moins d’éclaboussures et de débris alimentaires à l’intérieur de votre four à micro-ondes. Choisissez des sacs d’emballage sous vide adaptés au micro-ondes pour sceller vos aliments, et découpez un trou dans le coin pour permettre à la vapeur de s’échapper.

Comment réchauffer les aliments sous vide en les faisant bouillir

Cette méthode fonctionne très bien pour les aliments denses et épais comme le porc braisé. Comme sous vide, l’eau chaude est utilisée pour transférer efficacement la chaleur dans les aliments, mais comme vous réchauffez, vous pouvez généralement utiliser des températures plus élevées et des durées plus courtes. Utilisez des sacs d’emballage sous vide si vous prévoyez de les faire bouillir.

La cuisson sous vide est un procédé par lequel des sachets d’aliments scellés sous vide sont cuits dans un bain d’eau chaude, avec un circulateur à immersion sous vide qui régule la température de l’eau. Ce procédé ne nécessite qu’une formation très limitée pour produire des aliments de qualité, et il offre un certain nombre d’avantages, tels que des résultats constants et reproductibles, une réduction de la surcuisson et du rétrécissement, et un besoin réduit de graisses, d’huiles, de sels et d’épices.