Nature et Bien-être

L’évolution de l’alimentation de son chien

alimentation de son chien

L’évolution de l’alimentation de son chien varie selon les périodes de sa vie, du bébé chiot au chien senior.

La période de lactation :

Un chiot va se nourrir grâce à sa mère en tétant le lait qu’elle produit. Dans des conditions normales d’élevage, cela dure jusqu’à l’âge de 2 mois-2 mois et demi. L’avantage d’être nourri comme ça pendant leurs premiers mois, est que le chiot va pouvoir bénéficier du « premier lait » c’est important car ce lait est riche en gamma globulines (des anticorps), qui va permettre au chiot d’avoir une immunité au tout début de sa vie.

Un chiot tête environ toutes les deux heures. Si les chiots sont nombreux, orphelins ou si la mère les délaisse ou n’a pas de lait, il faudra donner un lait maternisé adapté.

Il faut savoir que le lait de vache est beaucoup moins riche que le lait que produit la chienne et il est très souvent mal digéré. Cela peut même avoir des conséquences grave comme des diarrhées pouvant entraîner le décès du chiot.

Les quantités et le nombres d’administrations varient par rapport à l’âge du chiot, mais elles sont à respecter rigoureusement et sont inscrites sur les boîtes.

Pour vérifier que le chiot a une bonne croissance, il faut surveiller régulièrement son poids.

Il faut être très vigilant, si un chiot a perdu du poids ou n’en a pas pris en 48h, il faut s’inquiéter et trouver la cause car ce n’est pas normal !

La période de sevrage et de croissance :

Lorsque que la mère la commence à les repousser, vers l’âge de 2 mois (souvent car les chiots commencent à griffer et à mordiller) c’est là que se fait le sevrage. C’est-à-dire passer de l’alimentation liquide à l’alimentation solide.

A partir de 1,5 – 2 mois, on aide la mère en commençant à introduire des aliments solides pour compléter les tétés. Il faut évidemment prendre des croquettes pour chiot de préférence de bonne qualité (premium), mais surtout adaptées à sa race pour une bonne croissance.

Si le passage aux croquettes est difficile au début, il est possible de mouiller avec du lait maternisé les croquettes. Le sevrage dure généralement 2 à 3 semaines maximum.

Il est important de veiller à la qualité de l’alimentation des chiots, vu la rapidité de la croissance des chiots. L’alimentation adaptée pour chien en pleine croissance doit être maintenue plus ou moins longtemps selon la race du chien :

  • Jusqu’à 6-8 mois pour les races naines ou petites tailles.
  • Jusqu’à 1 an pour les races moyennes.
  • Jusqu’à 15 mois pour les grandes races.
  • Jusqu’à 18 mois voire 2 ans pour les races géantes.

L’alimentation chiot doit être donner à volonté jusqu’à ses deux mois.

Pour les chiots stérilisés ou castrés avant les premières chaleurs, c’est-à-dire vers 6-8 mois, il est important de prendre une alimentation plus adaptée, donc des croquettes juniors stérilisés qui seront aussi adaptées pour la fin de la croissance.

La période « adulte » :

Le changement d’alimentation doit se faire progressivement (comme expliqué ci-dessus) et se fait à différents moments selon la race du chiot.

Les besoins en énergie, en protéines… ne sont pas les mêmes pour tous, c’est pour cela qu’il existe plusieurs types d’aliments en fonction du chien et de l’activité de l’animal.

Les croquettes de petite taille sont faites pour abraser la surface des dents lors de la mastication, ce qui évite la formation de plaque dentaire. Il faut savoir également que les aliments pour chiens stérilisé ont un effet de prévention contre l’obésité.

Les quantités à donner sont toujours inscrites sur les sacs de croquettes.

En cas de stérilisation ou de castration, il est préférable de prendre des aliments pour chiens stérilisés/castrés, afin d’éviter la prise de poids.

La période « sénior » :

Il est important de passer à une alimentation adaptée aux besoins des chiens âgés, c’est-à-dire à l’âge de 8 ans environ.

Les aliments sont moins riches en sel pour éviter les problèmes de cœur, des quantités restreintes aux niveaux des protéines, ce qui est meilleur pour les reins et aussi moins calorique.

Mais ils sont cependant fort en antioxydants pour le vieillissement cérébral et ils protègent aussi le cartilage pour les articulations.

Chez les chiens âgés, il se peut que des maladies soient présentes dans ce cas, il faut favoriser la gamme « thérapeutique ».

Il est important de retenir qu’une fois que vous avez trouvé l’alimentation adapté à votre chien, il faut éviter de changer.

Il est également possible de donner des friandises à son animal, pour lui faire plaisir mais sans en abuser et aussi sans lui donner à table !

Si vous avez un doute ou une question, sur ce que vous avez le droit de donner à manger à votre chien ou sur les proportions journalières ; pouvez demander à votre vétérinaire qui sera vous donnez une réponse adaptée à l’âge du chien et à sa race (et multiples autres critères).